AccueilAccueil  Forum Central  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chef d'équipe BAU
Mes messages : 58
Inscrit le : 02/07/2012
Age : 25
Mon avatar : Hugh Laurie
© Copyright : LUCIE362
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial du F.B.I.
Age du perso : 46 ans
Je suis : Marié
avatar
Gregory Lightman
MessageSujet: Débriefing   Mer 5 Mar - 13:21


Débriefing


◮ Prénoms et Noms des participants au rp : Equipe de la BAU
◮ Date du sujet : le 5 novembre 2013
◮ Moment de la journée : (ex : matin, vers midi, à 19h,...) vers midi
◮ Lieu du sujet : Locaux du FBI
◮ Numéro de l'enquête et étape : Enquête saison 1 Etape 2
◮ Circonstance du rp : Débriefing de l'équipe pour faire le point.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef d'équipe BAU
Mes messages : 58
Inscrit le : 02/07/2012
Age : 25
Mon avatar : Hugh Laurie
© Copyright : LUCIE362
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial du F.B.I.
Age du perso : 46 ans
Je suis : Marié
avatar
Gregory Lightman
MessageSujet: Re: Débriefing   Mer 5 Mar - 13:24


« ... Débriefing ... »



- Gregory Lightman  
.

.





Il était pas loin de midi. Ils avançaient mais pas autant que ce qu'il espérait. C'était sa première vrai affaire depuis qu'il avait repris le travail après ce qui s'était passé et il ne pouvait pas se permettre de se tromper. Il ne pouvait pas se permettre de laisser cette affaire traîner en longueur ou de commettre la moindre erreur. Il avait besoin d'envoyer un message fort à ses hommes comme à sa hiérarchie. Il devait montrer qu'il n'était pas affaiblie, que ce qui s'était passé ne l'avait pas détruit, qu'il n'était pas à terre. Il avait espéré une affaire plus facile pour reprendre une affaire vite résolue annonciatrice d'un bon retour. Au lieu de ça il avait quatre victimes sur les bras des médecins légistes en plus. Quatre prostituées n'auraient pas attirer l'attention. Des médecins légistes ça intriguait, les médias allaient s'en donner à coeur joie. Comme si ça ne suffisait pas les corps avaient été déposés dans des endroits exposés Central Park, Wall street. L'exposition ne serait donc pas national mais probablement international. Le FBI n'allait pas tarder à recevoir la pression des politiques, pression qu'ils n'hésiteraient certainement pas à partager avec lui. Il ne savait pas comment il allait faire face, probablement en évitant de penser à lui et en ce concentrant sur l'affaire. Il espérait en être encore capable. Ils avaient besoin de faire le point. Ils avaient besoin de savoir ce qu'ils cherchaient. Ils pourraient très bien le faire pendant qu'ils déjeuneraient. Ils n'avaient pas de temps à perdre.

Ok qu'est ce qu'on a ? En vue des scènes de crimes que vous avez pu observer et de ce que le légiste a dit à qui a t'on à faire ?

De son côté il pensait que leur coupable était un homme. Rien n'indiquait à probablement parler qu'il ne s'agissait pas d'une femme mais les statistiques étaient plutôt équivoque et il y avait fallu déplacer le corps sans se faire repérer, une femme aurait eu plus de mal. De plus les femmes étaient en général plus discrète on les retrouvait surtout en veuve noir ou en ange de la mort. Montrer, crier au monde ce qu'il avait fait était selon lui un truc d'homme. Il fallait le reconnaître les hommes avaient un plus grand besoin de reconnaissance que les femmes. Il s'agissait selon lui d'un tueur organisé au vue des preuves ce n'était même plus selon lui. Il avait travaillé proprement ne laissant rien derrière lui. Ce n'était pas l'oeuvre d'un type qui se promenait et victime d'une pulsion s'en était pris à une femme au hasard. Les victimes avaient sans doute été soigneusement choisies et le meurtre préparé dans les moindres détails.

Harrison, Central Park qu'est ce que ça a donné ?

Il mordit dans son hamburger avant de s'intéresser à Alexander.

La légiste a été en mesure d'apporter des éléments ?

Ils ne devaient bien entendu pas oublier une scène de crime capitale, surement la plus importante.

Et à l'hôpital ? Qu'est ce que vous avez trouvé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent spécial BAU
Mes messages : 4
Inscrit le : 14/11/2013
Age : 26
Mon avatar : Matthew Gray Gubler
© Copyright : /
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial à la BAU, Quantico
Age du perso : 33 ans
Je suis : Célibataire
avatar
Harrison J. Jefferson
MessageSujet: Re: Débriefing   Mer 5 Mar - 22:44


Debriefing - Enquête saison 1 étape 2

Quelle sale affaire tout de même : 4 meurtres de médecins légistes, des personnes avec qui tout agent du FBI devait travailler. C'était comme si on voulait également vous toucher en faisant cela, mais tu savais que ceci n'était qu'exagération et extrapolation. Non, on semblait clairement viser uniquement cette profession, et la question était de trouver pourquoi. C'était l'objet de notre débriefing, afin de rassembler l'ensemble de nos connaissances sur l'affaire pour les connecter et tenter de trouver un bon raisonnement pour aller plus loin, avancer vers le coupable. Comme toujours, tu avais cette envie dévorante de le retrouver, surtout que les victimes semblaient s'accélérer maintenant. C'était Lightman qui avait pris la parole pour diriger la discussion, en étant que chef d'équipe et déjà, la première question tomba.

Un homme d'âge moyen. Un homme parce que le suspect a dû porter le corps de manière rapide et sans le traîner au sol. Pas très jeune car il aurait laissé plus de traces sinon... et pas trop vieux, pour la même raison que le fait qu'il s'agisse d'un homme. Il semble sinon organisé, manique plus exactement, tout était extrêmement propre et bien ordonné. En fait, cela nous a fait penser presque à un travail qu'un médecin légiste aurait pu nous montrer, lorsqu'on rentre dans une morgue.

Central Park avait été assez riche d'informations à mes yeux, et il fallait espérer que tes collègues avaient récupéré autant d'informations que toi et Ryan. Tu espérais d'ailleurs qu'il allait ajouter quelques informations, il avait su bien se débrouiller sur le terrain et ajouter de très bonnes hypothèses. Mais celles-ci, tu les lui laissais, tu n'étais pas du genre à tirer toute la couverture à toi... même si Lightman t'adressa à toi seul la parole, et en premier en plus.

La victime était laissée nue et autopsiée par le suspect, simplement recouverte d'un drap blanc. Elle était forcément remarquable par les gens autour, Central Park est connu pour être très fréquenté, et il n'a absolument pas cherché à la cacher, bien au contraire. Le drap blanc est visible d'assez loin, surtout qu'il était sur l'herbe. Il devait être seul également, aucune trace n'a été relevée aux alentours allant dans le sens de plus de personnes. Il veut donc qu'on sache ce qu'il a fait, et agit seul, peut-être une vengeance personnelle donc. Vu comment tout était bien disposé, il a peut-être déjà fait ce genre de choses, il faudrait vérifier dans les archives si aucune affaire ne présente ce genre de mise en scène.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent spécial BAU
Mes messages : 13
Inscrit le : 02/07/2012
Age : 28
Mon avatar : Shawn Ashmore
© Copyright : CECILE362
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial du F.B.I.
Age du perso : 33 ans
Je suis : Fiancé
avatar
Ryan J. Palmer
MessageSujet: Re: Débriefing   Lun 17 Mar - 19:02





Débriefing


Nous nous étions tous réunis pour débriefer. Il était midi, nous le faisions donc tout en mangeant. Je n'étais pas à la BAU depuis très longtemps, je comprenais l'urgence de la situation, les victimes se multipliait mais j'étais assez surpris. A la section criminelle, on avait en général des moments de pause marqués pour pouvoir s'aérer avant de se concentrer à nouveau sur notre affaire. La BAU avait l'air de demander à ce qu'on soit à notre maximum en permanence. J'avais de la chance de ne pas être né avec un estomac fragile et manger pendant qu'on parlait de cadavre ne me coupait pas l'appétit. Lightman s'adressa d'abord à Jefferson, j'essayais d'avaler rapidement mon burger, sachant que mon tour viendrait très vite. J'avais travaillé avec Jefferson, j'allais certainement devoir donner mon avis également. Je n'étais pas quelqu'un de timide et je n'avais en général pas peur de parler devant qui que ce soit mais j'étais entouré de gens très talentueux et je tenais à éviter d'être cataloguer comme idiot. Je savais que les premières impressions restent. On se connaissait depuis quelques temps maintenant mais ils n'avaient peut être pas tous fini de se faire une idée sur moi et je ne voulais pas que cette idée soit mauvaise. Je laissais Harrison parlé avant d'approuver de donner mon avis.

On a trouvé aucune trace qui indiquerait que la victime est été traîné ou transporter à l'aide d'un véhicule. Elle a surement été porté à bout de bras, son agresseur devait avoir une certaine force même si je ne sais pas qu'elle était le poids de la victime. Une femme de corpulence moyenne aurait surement eu beaucoup de mal.

Jefferson décrivit comment la victime était disposé et j'écoutais attentivement ce qu'il disait, prêt à rajouter une information s'il le fallait. L'agent spécial Jefferson était vraiment intelligent et observateur. Je ne lui arrivais pas à la cheville pour l'instant mais je tenais à participer. Je ne voulais pas être un membre passif dans cette équipe. J'avais voulu intégrer cette équipe depuis mon enfance et maintenant que j'y étais ce n'était pas pour faire de la figuration.

Le suspect a dû rester au moins une dizaine de minutes auprès du cadavre, pour disposer le corps, la recouvrir du drap blanc. Il s'est montré méticuleux et perfectionniste. Je ne sais pas ce que ça peut vouloir dire mais ça devait lui tenir à cœur que le corps soit découvert de cette façon.

Harrison ajouta qu'il pensait qu'ils pourraient y avoir plusieurs victimes présentant ce genre de mise en scène. J'approuvais de la tête avant de réattaquer mon burger tout en écoutant les autres.
made by pandora.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Débriefing   

Revenir en haut Aller en bas
 

Débriefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York : F.B.I. ::  :: Premier Etage :: Salle de Conférence-