AccueilAccueil  Forum Central  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 2am in your bathroom...not too weird.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Civils New York
Mes messages : 32
Inscrit le : 06/01/2013
Age : 27
Mon avatar : Matt Lanter
© Copyright : .
J'habite à : .
Métier/Etudes : barman et indic
Age du perso : 25
Je suis : tout à toi ma jolie

avatar
Nico Visconti
MessageSujet: 2am in your bathroom...not too weird.   Ven 31 Mai - 21:32

Dans How I met your mother il est dit que rien de bien ne se passe après deux heure du matin. Le mieux est d'aller se coucher et dormir. On est sujet à faire des bêtises plus que stupide et des choix irresponsable au petit matin, surchauffe du cerveau sûrement. Bien que cela aurait meurtri Nico plus qu'il aurait bien voulu l'avouer, le jeune homme devait en convenir que la maman de Ted avait bien raison. Il était deux heure quarante et Nico aurait préféré que quelqu'un lui dise d'aller se coucher trois heures auparavant et éviter tout se remue ménage. Malheureusement ce n'était pas le cas et Nico riait jaune de sa farce. Mais revenons un peu en arrière.

Il est vingt-trois heure trente et comme pratiquement tous les soirs Nico travaille au bar du strip-tease de son oncle. La soirée a commencé tranquillement, les hommes se sont installés bien sagement et ont regardé les filles danser. Bières, Whisky, Martini, Black Russian, Daiquiri,Grog et on en passe. Les boissons défilaient aussi rapidement qu'à l'ordinaire. Les clients étaient particulièrement tentés de consommer lorsque toute leur attention était fixée sur les belles courbes des danseuses plutôt que sur leur porte-feuille. Nico venait de servir un God Mother à un trentenaire famélique lorsque Violet fit son entrée sur scène. Violet était une petite nouvelle, brune au parfum du Brésil. Nico la gardait à l'oeil dès qu'elle apparaissait. Étant nouvelle, il lui faudrait du temps avant de prendre ses marques et les clients habitués pourraient vouloir prendre l'avantage. Nico pouvait faire croire qu'il veillait sur elle mais en réalité la petite nouvelle était absolument craquante. Même si d'habitude Nico se refusait à mélanger vie professionnelle et vie privé, Violet lui faisait un sacré effet et même si il n'a pas encore eu l'occasion de l'approcher cela ne saurait tarder. Nadia apparut sous ses yeux au moment où Violet attrapa la barre. Un Whisky Coca, un ! La soirée était tranquille, normal. Les habitués à leur place habituelle matant leur danseuse favorite. Un soir comme un autre. Mais ce ne fut pas un soir comme un autre. Nico le vit à la minute où il mit le pied dans la boîte. Costume trois pièces, cheveux à peine ébouriffés, il sentait le PDG à plein nez. Nico avait appris à se méfier de ce genre de client. Il avait tendance à ne pas comprendre les limites du jeu. Ici c'était un strip-tease pas un bordel et ces gens-là confondaient souvent. Le nouveau client s'assit tranquillement face à Violet qui se déhanchait voluptueusement. Le sixième sens du jeune barman lui disait que les ennuis n'allaient pas tarder à apparaître. A voir le regard que lui lança Nadia, elle en pensait de même. Quinze minutes plus tard, le PDG demanda une danse personnelle. Et c'est à ce moment que les choses ont dérapé. Il ne fallut pas longtemps à Nico pour s'apercevoir que quelque chose n'allait pas du côté de Violet et du PDG. Plus de mouvement langoureux égal problèmes. Un regard, il suffit d'un regard de sa part pour que Nico vienne à sa rescousse. Les choses se sont un peu escaladées par la suite et disons que le PDG était aussi combatif que Nico sauf que ce-dernier avait eu l'avantage de la jeunesse.

Voilà donc comment Nico débarque dans l'immeuble de Liam à deux heure quarante du matin, le visage en sang et boitant. Il remercia le ciel d'avoir envoyé un inventeur d'ascenseur et se traîna jusqu'à la porte de son ami le reporter. Ne prenant même pas le temps de cogner, il crocheta la serrure et entra. Il ne s'était même pas demander pourquoi il était venu ici et pas chez lui. Sûrement par sécurité. Au petit matin Liam se réveillera et il vérifiera si il n'était pas mort. Nico referma la porte doucement et se dirigea vers la salle de bain. Il faisait étrangement sombre et c'était à peine si il arrivait à trouver son chemin. Son pied cogna contre un objet et Nico grogna de douleur mais poursuivit sa route en tâtonnant. Enfin il entra dans la salle de bain, alluma la lumière et sortie la trousse à pharmacie. Des compresses, des sparadraps, de la bétadine, des anti-douleurs...le petit Liam était armé. Peut-être que la rouste que lui avait donné Nico à plusieurs reprise en dehors du club l'avait poussé à investir. Nico sourit, voulut rire mais grimaça avant d'en avoir l'occasion. Maintenant venait l'entreprise périlleuse de s'auto panser sans réveiller le journaliste. Cela allait être dur, le vieux avait eu la main lourde. Cela faisait longtemps que Nico ne s'était pas battu avec autant de véhémence contre quelqu'un tout aussi bagarreur. Il en été presque ravi. Depuis qu'il était indic, il faisait de son mieux pour rester tranquille et ne pas faire de vague mais bon sang que c'était dur. Et pas du tout rigolo en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 70
Inscrit le : 07/09/2012
Age : 24
Mon avatar : Andrew Garfield
© Copyright : Valingaï
J'habite à : Manhattan
Métier/Etudes : Photographe
Age du perso : 29
Je suis : En couple
avatar
Liam T. Fitzgerald
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Jeu 27 Juin - 18:59


Nico & Liam
L
a journée avait été dure pour Liam. Son rédacteur en chef lui avait confié le boulot d’un journaliste qui s’était fait porter pâle, il avait dû écrire l’article en fonction des informations données par celui-ci et seulement à partir de ces informations car d’après le boss, le temps était compté et Liam n’avait pas le temps d’enquêter en plus du travail qu’il avait déjà à faire. Ce n’était pas vraiment son mode opératoire ; il aimait vérifier les données qu’on lui confiait avant d’écrire un article, mais puisque c’était un ordre et qu’en se moment il ne valait mieux pas discuter les ordres du chef, Liam décidait qu’il valait mieux se taire et faire ce qui était demandé. Après tout, pourquoi demandé du travail en plus ? Petit hic dans l’histoire, il s’était avéré que les informations données par le journaliste en question étaient fausses. Et évidement c’était une fois le boulot terminé qu’ils s’en étaient rendu compte. Liam qui pensait rendrait chez lui s’est fait arrêter sur le pas de la porte. Qui était chargé de chercher des informations et de réécrire l’article ? Monsieur Fitzgerald évidement. Et une triple de dose de travail, accompagnée de trois heures en plus dans les bureaux du New York Time.

Le jeune homme était rentrait chez lui aux alentours de vingt deux heures. Il était rinçait, il rêvé de se jeter dans son canapé, d’allumer la télé et de ne plus bouger. Au passage il commanda une pizza qui arriva une bonne demi-heure plus tard. Travailler donne faim paraît-il ? Affirmatif. Il avait engloutit sa pizza Hawaïenne pour quatre personnes à lui seul. D’un autre côté il n’était pas sur que quatre personnes soit rassasiées avec ça. Liam avait fini sa soirée à jongler entre la télé et l’ordinateur. Il avait fini par tout ranger et aller se coucher vers minuit et demi.

Un genre de grognement sortit Liam de son sommeil. Il était encore dans les vapes mais se tourna pour voir l’heure. Deux heures quarante six du matin. Sérieusement ?! Liam n’entendit plus rien et pensa que ce bruit provenait de l’appart’ de ses voisins – qui faisaient de drôle de bruits parfois- où alors de ses rêves qui sait !
Le jeune homme allait se rendormir lorsqu’il eut envie d’un verre d’eau. Il prit son courage à deux mains pour se sortir de son lit et se diriger vers la cuisine. Il se frottait les yeux en allant vers la cuisine et s’aperçut en passant devant la salle de bain que la lumière de celle-ci était allumée. Etrange, il était sûr de l’avoir éteinte. Son petit cerveau encore endormi marchait au ralentit mais s’aperçu quand même que quelque chose clochait. Gabriel était parti à Washington chez sa famille pour quelques semaines, peu être était-il rentré plus tôt. Liam ouvrit alors lentement la porte de la salle de bain et fût assez surprit d’y découvrir Nico. Qu’est-ce qu’il foutait chez lui à trois heure du mat’ et comment était-il entré ?

Merde Nico tu m’as fait peur, qu’est-ce que tu fous là ? Et qu’est-ce qu’il t’est arrivé, t’a vu ta tronche, on dirait moi quand tu m’avais pris pour un punching ball.

Son ami avez sorti toute la pharmacie et essayait de se soigner et franchement il n’avait pas l’air doué.

T’a besoin d’aide peut être ? Parce que là franchement tu fais peur à voir.



code by Mandy

_________________

« Le véritable amour n'a nul besoin d'actes notariés ;
il est sûr de lui et de sa force naturelle. »

                                                               **Francesco Alberoni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 32
Inscrit le : 06/01/2013
Age : 27
Mon avatar : Matt Lanter
© Copyright : .
J'habite à : .
Métier/Etudes : barman et indic
Age du perso : 25
Je suis : tout à toi ma jolie

avatar
Nico Visconti
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Dim 7 Juil - 15:52

Se battre : réaction primaire selon certains et pourtant un aspect inhérent aux sociétés depuis l'antiquité. On se bat pour préserver son honneur, protéger quelqu'un, par colère ou juste pour le plaisir. Il n'y a qu'à voir le nombre de sport de contact et ceux clandestins. Fight Club est de loin l'exemple le plus frappant en la matière si on demandait au jeune italien. L'être humain aime le sang, les coups, extérioriser ses frustrations, ses peurs et ses joies à travers ses poings. Se sentir capable de tout, presque surpuissant même quelque secondes. Ce n'était certainement pas Nico qui expliquerait pourquoi il préférait user de ses poings plutôt que de sa bouche. C'était comme ça. Les mots il faut chercher, trouver le bon, utiliser d'autres mots pour que l'idée passe mieux sachant que l'autre pouvait ne pas saisir l'intention. Avec un bon poing dans la figure l'affaire était vite régler et les points bien sur les i, quitte à en rediscuter. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, sous une forme ou sous une autre, les coups étaient ce qu'il avait toujours connu. Il adorait refaire les matchs de catch que son père regardait avec son frère aîné. Ils en avaient même exploser un lit. Ce jour-là leur père n'avait pas été particulièrement content.

Ce soir, Nico s'était battu pour une fille. Ce n'était pas la première fois, loin de là. L'italien avait une fâcheuse tendance à se montrer jaloux et protecteur. Ses copines on ne touche pas, on ne regarde pas...Bref on ne s'approche pas à moins d'avoir montrer pattes blanches et la queue entre les jambes. Certes Violet n'était pas sa copine mais Nico détestait qu'on s'en prenne aux filles du club et plus particulièrement qu'on abuse d'une nouvelle. Le respect est une chose universelle en tout lieux et tout temps, Nico y tenait. Il n'avait jamais levé la main sur une fille ou payer une fille pour coucher avec elle et il tenait que cette règle soit respecté un minimum dans le strip club. Malheureusement ce n'était pas toujours le cas de son oncle et si la somme était à son goût, Nico ne pouvait rien faire pour protéger la fille. D'ailleurs il y avait de forte chance que son oncle le fasse rosser à la minute où il apprendra l'aventure de la soirée. Il venait de perdre un client et un client c'est de l'argent. Très mauvais pour lui.

A cette idée, Nico grimaça alors qu'il se tamponnait le front d'un coton imbibé d'antiseptique. Il se trouver un peu idiot de débarquer ainsi dans l'appartement de son ami incognito et lui piquait sa pharmacie. Pourtant il n'aurait voulu pour rien au monde rentrer chez lui dans cette état. Il fouilla parmi les nombreuses boîtes afin d'y extirper un pansement lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir. Il fut à peine surpris de voir apparaître Liam les cheveux ébouriffés et le regard encore ensommeillée. Avec le boucan qu'il avait fait en cherchant la salle de bain ce n'était pas étonnant que Liam se soit réveillé.

Merde Nico tu m’as fait peur, qu’est-ce que tu fous là ? Et qu’est-ce qu’il t’est arrivé, t’a vu ta tronche, on dirait moi quand tu m’avais pris pour un punching ball. 

Nico laissa échapper un petit rire avant de grogner. Il pouvait avoir une côte fêlé.

T’a besoin d’aide peut être ? Parce que là franchement tu fais peur à voir. 

Nico acquiesça d'un mouvement de tête. Même si sa fierté habituel aurait certainement refusé avec affront, ce soir Nico ne se sentait pas de se soigner par lui-même.

Désolé d'avoir débarqué comme un voleur vieux. Mais bon tu vois ta pharmacie est meilleure que la mienne.

Nico décocha un sourire satisfait avant de poursuivre.

Et je tiens à préciser que ta tête avait enflé comme un ballon de basket, la couleur en bonus ! Moi j'encaisse mieux. Au mieux je virerais au bleu demain.

Bleu, mauve ou rouge peu importait la couleur à l'instant Nico souffrait plus qu'il ne laissait voir. Ce gaillard lui avait mis une sacré raclé. Heureusement qu'il avait eu le dernier mot.

Je me suis pris la tête avec un client au boulot. Heureusement que je ne suis que barman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 70
Inscrit le : 07/09/2012
Age : 24
Mon avatar : Andrew Garfield
© Copyright : Valingaï
J'habite à : Manhattan
Métier/Etudes : Photographe
Age du perso : 29
Je suis : En couple
avatar
Liam T. Fitzgerald
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Sam 3 Aoû - 20:55

 


Nico & Liam
L

orsque Liam vu Nico dans sa salle de bain il fut assez surprit, mais ce n’était pas le fait qu’il soit dans sa salle de bain à quasiment trois heures du matin qui le surprit le plus –non car en fait c‘était tout à fait son genre de se pointer chez les gens aussi tard- non, ce qui le surprit le plus était de voir dans quel état il se trouvait. Il était bien amoché, à dire vrai c’était bien la première fois que Liam le vit ainsi, en principe c’était celui qui se trouvait en face de Nico qui s’en sortait avec cette tête là et Liam savait de quoi il parlait, il en avait fait les frais. Ne cherchant pas plus à comprendre comment il était entré – à quoi bon lui demander, au point où il en tait il préférait ne pas savoir- il lui demanda ce qu’il lui était arrivé pour se retrouver dans cette état. Et quelque chose le laissait croire que c’était Nico l’élément déclencheur de ce qui avait tout l’air d’avoir été une bagarre.

Lors que Liam proposa son aide à son ami ; celui-ci acquiesça d’un hochement de tête. Il s’approcha de lui, prit une compresse sur laquelle il versa de l’antiseptique et vint jouer les infirmiers.

Désolé d'avoir débarqué comme un voleur vieux. Mais bon tu vois ta pharmacie est meilleure que la mienne.


Il sourit amusé. Ouais faut dire qu’après avoir croisé ton chemin j’ai du faire des provisions et les compresses se vendent en paquets de cinquante minimum alors…
Et je tiens à préciser que ta tête avait enflé comme un ballon de basket, la couleur en bonus ! Moi j'encaisse mieux. Au mieux je virerais au bleu demain.

T’encaisse mieux ? C’est pas ce que ta tête à l’air de dire mon pote. Et puis je te pensais plus du genre à aller te faire soigner par une belle demoiselle, ça m’étonne de te voir ici. Ah moins que tu es eu peur que ta virilité en prenne un coup ?
Voilà c’est fini !
Dit-il en lui envoyant un tape sur l’épaule avant d’aller se poser sur le rebord de sa baignoire et d’écouter ce qu’il avait à dire.

Je me suis pris la tête avec un client au boulot. Heureusement que je ne suis que barman.
Tu veux dire avec un ex client maintenant. Dit-il amusé

Et lui dans quel état il est ? Et qu’est-ce qu’il a fait, il a regardé une fille de trop près ?

Connaissant Nico c’était surement la raison. Après tout il avait passait ses nerfs sur Liam croyant que celui-ci se rinçait l’œil gratuitement. Si on lui avait dit qu’il courait le moindre risque de tomber sur un fou furieux Liam aurait engagé un garde du corps pour son article. Il avait du mal à comprendre pourquoi il fallait toujours en venir aux mains. Il y avait tout de même d’autres moyens de régler ses problèmes mais visiblement ce n’était pas l’avis de son ami. Quoiqu’il comprenait tout à fait qu’il veule défendre les filles du club ; la seule fois au Liam avait sorti les poings s’était pour défendre l’une de ses amie.

Bon puisque t’es là, tu veux boire quelque chose pour fêter ta victoire ?  C’est bien toi qui a gagné non ?




code by Mandy

_________________

« Le véritable amour n'a nul besoin d'actes notariés ;
il est sûr de lui et de sa force naturelle. »

                                                               **Francesco Alberoni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 32
Inscrit le : 06/01/2013
Age : 27
Mon avatar : Matt Lanter
© Copyright : .
J'habite à : .
Métier/Etudes : barman et indic
Age du perso : 25
Je suis : tout à toi ma jolie

avatar
Nico Visconti
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Lun 9 Sep - 17:36

Entre Liam et Nico c'était une grande histoire de...poings avec Nico gagnant. Et oui cela pouvait paraître insolite sachant que Nico avait passablement passé à tabas son ami lors de leur première rencontre. Qui voudrait d'un ami qui le confonde avec un sac de frappe ? Mais pour sa défense, Nico ne pensait faire que ce qui devait être fait, après tout Liam filait une fille de la maison en mode furtif cela pouvait sembler suspect. Il se souvient l'avoir salement amoché...et pas qu'une fois. Avant que Liam ne lui explique qu'il était journaliste et qu'il lui explique son sujet, entendre avant que Nico ne lui en laisse le temps, et que Nico comprenne qu'il n'était pas là pour prendre avantage sur une fille ou encore un fouineur de poulet et bien disons que plusieurs rounds s'étaient écoulés. Nico n'avait jamais été le genre de gars à chercher à comprendre et expliquer. Mais depuis de l'eau avait coulé sous les ponts et Nico avait cessé de rouer de coups le jeune journaliste jusqu'à devenir de temps en temps son garde du corps voire son acolyte lors de ses filatures ou ses rendez-vous. On ne pouvait pas dire que Liam était le genre badass et ses petits bras tout frêle n'étaient pas enveloppés de beaucoup de muscles. Ce qui n'empêcha pas Liam de charrier l'italien sur sa capacité d'encaisser les coups. Nico lui jeta un regard oblique et s'observa dans le miroir. Il n'avait pas tord, sa mine faisait peur à voir et cela le fit sourire. Liam n'avait pas tord : en temps normal il serait allé directement dans les bras d'une fille mais à deux heure du matin la plupart soit étaient en boîte soit travailler. Pas trop le choix.

Ma virilité est dur comme du béton. Il n'y a rien de plus sexy qu'un mec couvert d'ecchymoses. Tu devrais essayer.

Nico tapota son pansement et grimaça quand Liam lui donna une tape sur l'épaule. Il devrait vraiment faire un tour à l'hôpital ou alors piquer quelques pilules dans le stock de son oncle contre la douleur. Si il ne le tuait pas de ses mains à la première occasion où leur chemin se croiserait.

Lui, à l'hôpital ! Ria Nico. Si tu verrais sa tête, on dirait un ballon de basket dégonflé. J'ai déchiré sa jolie chemise Eden Park. Je me suis tiré avant que l'ambulance ne débarque. Il a fait pire que ça, il a essayé de toucher Violet, la nouvelle. On touche pas les filles, on est pas un bordel.

Nico était agressif et bagarreur, on pouvait le lui reprocher souvent mais il lui arrivait de lever ses poings pour de bonnes raisons. Surtout au boulot, il se montrait très protecteur. Nico avait conscience que ce qu'il se passait au strip club n'était pas jolie jolie mais ce n'était pas une raison pour qu'il n'y ait pas de respect. Il n'avait jamais apprécié qu'on s'en prenne au plus faible. Si il se battait en général c'était avec des opposants à sa taille. Le tirant de sa réflexion, Liam lui proposa quelque chose à boire. Il serait bien tenter de prendre un shot de téquila mais...pas raisonnable.

De l'eau steplaît. Et moi je marche encore ! Plaisanta-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 70
Inscrit le : 07/09/2012
Age : 24
Mon avatar : Andrew Garfield
© Copyright : Valingaï
J'habite à : Manhattan
Métier/Etudes : Photographe
Age du perso : 29
Je suis : En couple
avatar
Liam T. Fitzgerald
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Ven 20 Sep - 15:33

 


Nico & Liam
M

algré leur rencontre quelque peu… difficile, Liam et Nico avait fini par devenir de bons amis. Ils étaient très différents l’un de l’autre, mais au final c’était peut être ça qui les avaient rapprochés. Si tout le monde était pareil la vie serait vraiment ennuyeuse. Cependant si on demandait à Liam si la première fois qu’il avait vu Nico, il pensait un jour être ami avec lui, il aurait probablement répondu que non. Ce qui dans un sens était normal. Nico lui était tombé dessus sans prévenir et l’avait passé à tabac. Liam qui n’était pas du tout bagarreur n’avait pas pu réagir. Et le journaliste qui comptait écrire son article coute que coute était retournait trainer près du strip club plus d’une fois. Et plus d’une fois il s’était retrouvait entre le mur et les points de Nico. Mais le fait est qu’après avoir pu discuter –ce qui n’était pas chose facile ! Essayer de parler à quelqu’un qui ne connait que le langage des mains, ce n’est pas évident- ils avaient fini par bien s’entendre. L’avantage d’avoir un ami comme Nico était que dorénavant Liam avait son propre garde du corps. Ce qui d’ailleurs l’amusait beaucoup. Il avait prit l’habitude de l’appeler lorsqu’il devait se rendre dans des endroits malfamés pour un article. Il avait gouté aux points de Nico et s’était déjà trop à son goût, alors autant prendre ses précautions.

J’ai déjà essayé, tu te souviens pas ? C’était ton œuvre.

Après l’avoir aidait à soigner ses « blessures de guerre » Liam donna une tape sur l’épaule de son ami, qui grimaçait.

Son ami lui raconta ce qu’il s’était passé et dans quel état il avait laissé l’autre. Liam ne pu s’empêcher de laisser échapper un rire. Sacré Nico, il le reconnaissait bien là. Toujours fière de ses triomphantes victoires. Ça l’avait toujours amusé, afin non, pas au début bien sûr. Seulement lorsqu’il avait cessé de lui servir de sac de frappe. La violence et Liam faisait deux et ça Nico le savait, cependant le jeune homme comprenait ce pourquoi son ami le faisait. Il fallait dire que dans le milieu où il travaillait c’était monnaie courante et c’était certainement plus rassurant pour les filles de se dire qu’il y avait quelqu’un comme Nico pour les défendre en cas de besoin, parce que leur profession les amenées souvent à tomber nez à nez avec des types louches qui se croient tout permis.

Le pauvre, j’espère pour lui qu’il ne recroisera pas ton chemin. Ouais je comprends ; il a voulu profiter du fait qu’elle était nouvelle. Et elle ça va, elle n’a pas eu peur ? Lui demanda-t-il avant d’ajouter sur un ton amusé : Je parle de toi évidemment. Tu fais peur quand tu sors les points.

Assis sur le rebord de la baignoire Liam demanda à son « patient » s’il voulait boire quelque chose. Celui-ci lui répondit un verre d’eau.

De l’eau ? Ok je t’apporte ça !

Il se leva pour se rendre dans la cousine avant de se rendre compte qu’il n’allait pas lui apporter dans la salle de bain. De la cuisine il l’appela.

Bon mon vieux, si tu peux toujours marcher viens, le salon est plus confortable que la baignoire.




code by Mandy

_________________

« Le véritable amour n'a nul besoin d'actes notariés ;
il est sûr de lui et de sa force naturelle. »

                                                               **Francesco Alberoni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 32
Inscrit le : 06/01/2013
Age : 27
Mon avatar : Matt Lanter
© Copyright : .
J'habite à : .
Métier/Etudes : barman et indic
Age du perso : 25
Je suis : tout à toi ma jolie

avatar
Nico Visconti
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Mar 1 Oct - 19:12

Nico ne l'aurai certainement pas reconnu, sa fierté et sa virilité en aurait pris un coup, mais en réalité il n'avait pas vraiment de fille dans son entourage ces derniers temps. Etre un tombeur faisait partie de sa nature, c'était sa réputation et il y tenait. C'était une part de son identité, un héritage de ses origines italiennes ; loin de lui l'idée de décevoir ses ancêtres. Cela faisait des semaines qu'il n'avait pas ramené une fille dans son lit. En réalité la seule femme qui était dans sa vie était l'agent Mastriani. Elle ne faisait pas appel à lui tous les jours non plus mais depuis leur dernier accord, il devenait plus frileux quant il s'agissait de conquête. Pour l'instant le jeune homme n'avait pas encore trouver la raison. Peut-être craignait-il qu'une vie innocente soit mêlée au côté hitchcockien que sa vie avait développé. Pourtant la dangerosité de sa vie ne l'avait pas arrêté avant. Nico savait que sa vie pouvait tourner en un thriller en un claquement de doigt, ou alors il pouvait mourir demain ; raison qui auparavant aurait été suffisant pour profiter de la vie à n'importe quel prix mais voilà il s'était assagit. D'où cela pouvait-il bien lui venir. On pouvait lui accorder certaines qualités mais celle de la sagesse n'était certainement pas sur la liste. A vrai dire Nico n'avait jamais eu autant peur pour sa vie que durant ces derniers mois, se demandant parfois des nuits entières s'il avait fait le bon choix. De toute façon, l'agent Mastriani ne lui en avait pas vraiment laissé le choix. Elle avait intérêt de savoir ce qu'elle faisait.

Tu parles ! Elle, avoir peur ! Tu veux rire ! Elle était carrément sous le charme ! Sache une chose petit gringalet : il n'y a pas plus attirant qu'un mec qui sort les poings pour une fille. Ça les fait craquer, c'est inévitable.

Nico ria. De son côté cela avait marché à tous les coups. Il ne se défilait jamais devant une bonne occasion de jouer de ses poings pour sauver une belle demoiselle. Il se rappelait un soir alors qu'il était en train de déguster une bonne bière, reluquant via le miroir du fond une  blonde au corps de Pamela Anderson. Les airbags n'étaient pas vraiment son délire mais il devait reconnaître qu'ils étaient particulièrement hypnotisant. Et puis un mec aux allures de routier commença à l'importuner. Nico ne put résister, il adorait les bastons et les demoiselles en détresse. Meilleur après-baston de sa vie.

Liam s'éclipsa dans la cuisine pour lui apporter son eau. Nico aurait peut-être préféré quelque chose de plus fort que de l'eau mais il ignorait si Liam gardait ne serait-ce qu'une bouteille de bourbon dans son appartement. La voix de son ami s'éleva de la cuisine pour lui dire de venir le rejoindre. Se tenant les cotes, Nico se releva avec difficulté et rejoignit Lliam dans le salon. Il s'affala dans le canapé.

Sur ce point t'as bien raison. Dis, tu m'en voudras pas si je crash sur ton canapé cette nuit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 70
Inscrit le : 07/09/2012
Age : 24
Mon avatar : Andrew Garfield
© Copyright : Valingaï
J'habite à : Manhattan
Métier/Etudes : Photographe
Age du perso : 29
Je suis : En couple
avatar
Liam T. Fitzgerald
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Lun 7 Oct - 22:48

 


Nico & Liam

L

iam écoutait le récit de son ami en souriant, il n’avait pas tord, à ce qui parait les femmes aiment les bad boy et voir un homme prendre leur défense. En ce qui concerne le côté bad boy ce n’était pas vraiment le style de Liam, en fait ça ne l’était pas du tout mais malgré le peu de muscles qu’il avait –eh oui on ne peut pas être parfait- il était toujours prêt à défendre les personnes qui en avaient besoin d’une manière ou d’une autre. Bien sur ce servir de ses poings serait plus radical mais quand on n’est pas fait pour se battre autant ne pas insister.

Le petit gringalet que je suis n’a pas besoin de se servir de ses poings pour plaire aux filles.

Il lui adressa un sourire avant de lui proposer à boire. Il sortit de la salle de bain afin de se rendre dans la cuisine puis invita son ami à le rejoindre dans le salon ; ce n’était pas que la salle de bain ne soit pas confortable mais bon, le canapé c’est autre chose quand même !

Le photographe prit un verre dans le meuble au dessus de l’évier et le rempli d’eau. De l’eau, sérieusement ? Connaissant son ami il aurait pensé qu’il aurait peut être voulu quelque chose d’un peu plus costaud. Enfin soit. Liam jeta un coup d’œil à l’horloge accrochée dans le salon, il était trois heures et douze minutes. Trop tard pour boire ou bière ? Ou trop tôt ? Nan il n’y avait pas d’heure pour une bonne bière. Liam en sortit deux d’un pack qui reposait près du frigo. Il prit les deux bières et le verre d’eau avant de se rendre dans le salon où il s’assit sur le fauteuil face au canapé que Nico avait déjà envahit. Il posa le verre d’eau sur la table basse et ouvrit sa bière pour en boire une gorgée.

Tiens ton verre d’eau… Tu veux peut être une bière toi aussi ?

Amusé il lança la deuxième bière à son ami qui l’attrapa au vole. Puis levant sa bière pour trinquet il ajouta avec un large sourire quelque peu taquin : A ta victoire mon pote !

Vu la tournure de la soirée Liam n’allait certainement pas finir sa nuit ou alors il ne dormirait que très peu. Il devait être au journal pour neuf heures et maintenant qu’il était réveillé il ne pensait pas réussir à dormir d’aussitôt.
Le jeune homme prit un air surpris lorsque son ami lui demanda s’il pouvait rester dormir cette nuit.

Ah parce que tu compte dormir ici en plus ? Je pensais juste te soigner, t’offrir une bière et après bye bye Nico !

Il le taquinait mais de toute façon il ne comptait pas le laisser partir dans cet état là, il avait beau être un dur à cuire il y a des fois où il vaut mieux se rendre à l’évidence… Et puis il avait déjà du mal à se tenir debout donc de toute façon Liam aurait été obligé de la ramener chez lui, il fallait bien qu’il prenne soin de son garde du corps personnel.

Ta de la chance j’ai un canapé confortable et comme je suis un mec bien je vais te laisser l’utiliser.

Il lui sourit avant de boire une autre gorgée.




code by Mandy

_________________

« Le véritable amour n'a nul besoin d'actes notariés ;
il est sûr de lui et de sa force naturelle. »

                                                               **Francesco Alberoni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 32
Inscrit le : 06/01/2013
Age : 27
Mon avatar : Matt Lanter
© Copyright : .
J'habite à : .
Métier/Etudes : barman et indic
Age du perso : 25
Je suis : tout à toi ma jolie

avatar
Nico Visconti
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Jeu 7 Nov - 17:53

Ça lui faisait tout bizarre à Nico de débarquer comme ça en pleine nuit chez son ami reporter. A vrai dire c'était bien la première fois qu'il se permettait d'entrer -par effraction en plus- dans l'appartement de Liam et il se disait que ce ne serait sûrement pas la dernière. Mauvaise manie ; chasser le naturel et il revient au galop. Se faire inviter chez les gens à des heures incongrues c'était une de ses spécialités depuis l'adolescence. A l'époque ce n'était qu'un jeu innocent : il s'amusait à surprendre ses copines histoire de pimenter un peu les choses. Et ça marchait...trois fois sur quatre. Et puis ses capacités avaient été remarqué et il avait été embauché pour ouvrir les portes. Il était assez fière de lui sur ce coup, aucune serrure ne lui résistait. Aujourd'hui il mettait ses talents dans le business. On imagine même pas la fortune que les gens mettent dans les bijoux ou le matériels. Bien souvent cela dépassait le montant de leur compte épargne. Effarant. Alors avec son frère, Nico s'était mis au cambriolage, s'emparant de tout ce qui pouvait avoir de la valeur, de la télévision plasma à la chevalière en or. Il s'en souvient encore, il n'était même pas encore au lycée. Heureusement ils ne sont jamais fait prendre et son frère et vite passé à un autre délit.

Confortablement installé dans le canapé, Nico commença à se relaxer. La douleur bien que toujours présente s'était faite sourde. Il poussa un soupir de soulagement. Son ami Liam revint de la cuisine et posa son verre d'eau sur la table basse. Il grimaça lorsqu'il l'attrapa et avala une gorgée mais Liam avait lu dans son esprit et lui lança une bière. Nico remercia le ciel, avec sa petite carrure d'adolescent il doutait parfois que Liam ait l'âge de boire de l'alcool. Pour lui, cela n'avait jamais été un souci sachant qu'il s'était pris sa première cuite à treize ans mais Liam...Même si cela ne se voyait pas c'était un homme.

Oh merci vieux ! J'ignorais que tu gardais de l'alcool chez toi ! T'as l'âge au moins ? Le taquina Nico. Si j'avais su ça plus tôt je me serais pointé avant.

Voyant Liam levant sa bière, Nico en fit autant et trinqua à sa victoire un large sourire sur le visage. Il se revit une seconde entrain de donner un super crochet au BCBG et foncer sur lui comme un taureau pour le plaquer au sol.

A ma victoire ! Et qui sait peut-être un jour à la tienne.


Nico ria mais s'arrêta net quand une douleur fulgurante saisit sa poitrine. Ça, ça voulait dire au moins une côte cassée. Il pensa sérieusement aller voir Violet pour se faire « soigner » dans la journée. Le côté bad boy au grand cœur, imparable. Pas moyen qu'elle résiste.

Alors que Nico demandait à rester dormir, Liam s'empressa de le taquiner. Nico savait qu'il pouvait compter sur son pote car dans l'état où il était, il ne se voyait tout simplement pas rentrer chez lui.

Ah parce qu'en plus il faut marchandé ? Tu parles d'un ami ! Tu veux que je te rappelle la fois où j'ai sauvé tes fesses ? Répondit Nico la voix faussement outrée.

Nico avala une gorgée de sa bière et pouffa silencieusement. Parfois il oubliait combien sa vie avait changé. L'année dernière encore il ne se serait jamais permis d'être copain-copain avec un journaliste, tout comme il n'aurait jamais envisagé collaborer avec les feds. Il espérait que tous ces changements resteront positifs, après tout il savait mieux que personne ce dont son oncle était capable.

Parlons peu, parlons bien...les filles ! Alors raconte !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 70
Inscrit le : 07/09/2012
Age : 24
Mon avatar : Andrew Garfield
© Copyright : Valingaï
J'habite à : Manhattan
Métier/Etudes : Photographe
Age du perso : 29
Je suis : En couple
avatar
Liam T. Fitzgerald
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Jeu 26 Déc - 22:17

 


Nico & Liam

A

près être revenu de la cuisine avec les deux bières Liam en lança une à son ami, tout en continuant de le taquiner. Nico le remercia avant de lui faire remarquer qu’il ignorait s’il gardait de l’alcool chez lui, ce qui fit rire Liam.

Que je veux-tu je suis un gars plein de surprise. Non seulement j’ai l’âge mais le pire c’est que je crois que je suis plus vieux que toi !

Ce qui était sans doute vrai, d’ailleurs. Liam avait toujours fait plus jeune que son âge et visiblement ça n’allait pas changer d’aussitôt. Il avait pris l’habitude qu’on lui fasse répéter deux fois son âge pour être sûr que les gens aient bien compris. Ça l’amusait toujours de les voir aussi surpris, mais bon il fallait voir le bon côté des choses, quand il aura cinquante ans il n’en paraîtra que quarante cinq.

Ca veut dire que maintenant que t’es courant e risque de te voir débarquer chez moi plus souvent ? Si tu veux la clé de mon appart’ il n’y a qu’à demander, c’est mieux que de crocheter ma serrure.

Liam leva sa bière afin de trinquer avec son ami. A sa victoire ! Nico en fit de même en ajoutant qu’un jour il trinquerait peut être à la victoire de Liam, ce qui l’amusa.

Oui un jour, peut être.

Le photographe bu une longue gorgée.

Ah parce qu'en plus il faut marchandé ? Tu parles d'un ami ! Tu veux que je te rappelle la fois où j'ai sauvé tes fesses ?

Eh oui, tout n’est pas gratuit ! Dit-il amusé avant d’ajouter : Oui mais ça tu l’as fait avec plaisir et puis tu t’es engagé à me suivre dans les endroits malfamés donc c’est normal. Dit-il en essayant de prendre un air sérieux avant de se remettre à rire. En fait, il se souvenait très bien de ce jour là et si Nico n’avait pas était là il n’osait même pas imaginer dans quel état on l’aurait retrouvé. Il était content de savoir qu’il avait un ami sur qui compter.

Changement de sujet radical, les filles ! Immédiatement ce fut le visage de Dylan qui lui apparut lorsque son ami évoqua le sujet. Liam bu une autre gorgée avant de répondre à son ami.

En ce qui me concerne c’est plutôt LA fille. Tu vois je ne demande pas grand-chose, une seule me suffit.

Il lui lança un clin d’œil et avala une autre gorgée. Il resta vague sur le sujet, il savait très bien que son ami voulait en savoir plus mais ça l’amuser de le voir se poser des questions.


code by Mandy

_________________

« Le véritable amour n'a nul besoin d'actes notariés ;
il est sûr de lui et de sa force naturelle. »

                                                               **Francesco Alberoni
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civils New York
Mes messages : 32
Inscrit le : 06/01/2013
Age : 27
Mon avatar : Matt Lanter
© Copyright : .
J'habite à : .
Métier/Etudes : barman et indic
Age du perso : 25
Je suis : tout à toi ma jolie

avatar
Nico Visconti
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   Mar 14 Jan - 18:35

Nico est un homme à femmes. D'aussi loin qu'il s'en souvienne il a toujours aimé séduire la gente féminine, que se soit dans la cour de récréation en maternelle alors qu'il jouait aux billes ou encore au club lorsque quelques étudiantes ou femmes en recherche de nouvelles expérience s'aventuraient au bar. Sur ce point pas de doute possible, Nico était un sacré chaud lapin. Il ne pouvait s'en empêcher, pour lui séduire une femme était aussi naturel que respirer. C'était pour lui une façon de rencontrer les gens et de les connaître. La séduction était tout simplement une rencontre, un échange : l'occasion d'entre-mêlé deux chemins, de croiser deux destins qui peut-être en d'autres occasions ne se seraient jamais croiser. Dans son genre Nico était aussi particulièrement romantique. Pour autant il n'avait jamais considéré une femme comme un objet et il n'y avait pas plus en colère que lui lorsqu'il voyait un autre homme agir ainsi. Il respectait, du mieux qu'il pouvait, les femmes et ne supportait pas qu'on ne fasse pas pareil. Cela pouvait surprendre lorsqu'on ne connaissait pas encore bien le phénomène car si Nico était respectueux il était aussi un brin macho et particulièrement fière de sa force masculine s'amusant à la montrer à travers des bagarres tel que ce soir. Il ne se permettait pas de perdre un combat au nom d'une femme. Il en faisait une histoire de fierté et d'honneur. Perdre une bagarre c'était laisser la femme sans protection et confirmer que son adversaire pouvait continuer son comportement et ça c'était insoutenable pour Nico. Mais bon il devait bien le reconnaître, c'était un bagarreur de nature : déjà tout petit il se battait avec son frère pour un rien, le dernier yaourt ou la première place pour la douche. Nico était comme ça et il ne s'était pas forcément assagit avec le temps. Liam pouvait en témoigner. Avec sa carrure d'homme affamé, Nico n'avait eu aucun mal. Qui lui aurait dit qu'aujourd'hui Nico le considérerait comme un ami et se chargerait de sa protection de temps en temps ? Il faut dire que le journaliste avait l'art de se mettre dans des situations digne du mot « pétrin ». De toute façon si Nico ne faisait pas office de garde du corps le pauvre serait atterri à la morgue pour sûr. Fallait bien que quelqu'un le surveille.

Nico tourna la tête vers son ami les yeux ronds et la bouche encore pleine de bière. Alors comme ça Liam avait rencontré l'élue de son cœur. Ça devenait intéressant.

La fille hein ? Tiens donc ! Vas-y crache le morceau c'est qui ?

Nico était curieux et ravi évidemment. Il était bien des choses mais jaloux et envieux n'en faisait pas partie. Voir son entourage heureux suffisait à le combler. Mais cela ne l'empêcher pas de satisfaire sa curiosité et de tirer toutes les informations possibles de son ami.

Attends qu'est-ce que tu sous-entends là ? Se récrimina Nico. Tu me prends pour un coureur c'est ça ? Ben quoi ! Je ne suis pas avare de tendresse et pour tout te dire j'aime être aimé et si deux ou trois femmes m'aiment en même temps c'est impoli de refuser.

Replaçant sa tête sur le canapé il poursuit

C'est ta perte vieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 2am in your bathroom...not too weird.   

Revenir en haut Aller en bas
 

2am in your bathroom...not too weird.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York : F.B.I. ::  :: Manhattan :: Résidences :: Appartement de Liam T. Fitzgerald-