AccueilAccueil  Forum Central  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let us come in ma'am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chef d'équipe BAU
Mes messages : 58
Inscrit le : 02/07/2012
Age : 24
Mon avatar : Hugh Laurie
© Copyright : LUCIE362
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial du F.B.I.
Age du perso : 46 ans
Je suis : Marié
avatar
Gregory Lightman
MessageSujet: Let us come in ma'am   Mer 16 Jan - 16:07


« ... Let us come in ma'am ... »



- Gregory Lightman
.

.




Après avoir quitter la troisième scène de crime, Gregory avait réunit l'équipe. Ils avaient de nouvelles informations et ils devaient travailler sur un nouveau profil. Ils avaient d'abord pensé à un crime homophobe, ils devaient à présent écarter cette possibilité. Ils disposaient à présent du rapport du médecin légiste pour les deux premières victimes. Selon le légiste, les hommes avaient été tuer par une personne plus petites qu'eux. Il pouvait d'agir d'une femme. Le suspect n'avait pas de connaissance médicale. Chose étrange, bien que les crimes soit désorganisé, le suspect portait des gants. C'était peut être rien mais ça valait le coup de creuser. Après avoir chercher tous les métiers qui travaillaient dans la nuit ou tôt dans le matin et qui portaient des gants, ils donnèrent leurs listes à October. Le plus probable étaient des dames de ménages, une petite entreprise de nettoyage travaillait dans des immeuble à proximité de toute les scènes de crimes. Ils avaient cinq nom à vérifier. Gregory distribua son travail aux membres de son équipe. Il partit sur une répartition des tâches plus traditionnelle. S'il continuait à ignorer Amber les autres risquaient de s’interroger et il ne voulait pas de question avant d'avoir pris une décision. Il ne savait toujours pas s'il voulait en parler à Jarreau ou non. Il ne voulait pas être une balance, tout le monde faisait des erreurs, il en avait lui même commise, mais il trouvait ça tellement dégueulasse pour Chace.
Le trajet à Staten Island se fit en silence. Ils allaient interroger une femme de ménage, marié à un cadre. Son mari avait déjà été arrêté pour coup et blessure volontaire sur un de ses anciens collègues mais il n'avait pas été condamné. Il avait un bon avocat et il avait réussit à trouver un arrangement. Elle était leur meilleure suspect.
Ils arrivèrent et Gregory gara sa voiture.


On y est.

Il sortit de la voiture et marcha jusqu'à la maison. Il laissa Amber frapper à la porte. La femme leur ouvrit au bout de quelques minutes.

Nous sommes les agents Hamilton et Lightman du FBI, est ce qu'on peut rentrer madame ?

Elle avait l'air nerveuse. C'était une réaction normale quand le FBI frappait à votre porte. Mais elle avait l'air anormalement stressé. Elle se focalisait sur lui et ignorait Amber. Elle avait l'air terrorisée.

Madame on va rentrer maintenant.

Il regarda Amber et lui fit signe de rentrer dans la maison. Il la bouscula pour rentrer à l'intérieur et ferma la porte derrière lui.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agent spécial BAU
Mes messages : 15
Inscrit le : 02/07/2012
Age : 28
Mon avatar : Sophia Bush
© Copyright : CECILE362
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial du F.B.I.
Age du perso : 33 ans
Je suis : Célibataire
avatar
Amber K. Hamilton
MessageSujet: Re: Let us come in ma'am   Mar 22 Jan - 17:06


Let us come in ma'am
    FEAT. AMBER K. HAMILTON AND GREGORY LIGHTMAN
Nous avions un profil. Nous pensions à présent que le coupable de ces trois meurtres étaient une femme, elle devait être dame de ménage. October nous avait trouvé plusieurs femmes qui travaillaient près des scènes de crimes. Nous devions donc les interroger pour voir si c'était l'une d'elles. Je fis à nouveau équipe avec Gregory. Je savais qu'il m'en voulait, car il croyait que j’avais couché avec Ryan. Ce n'était pas le cas, mais il ne voulait pas me croire. J'avais donc fait équipe avec Bradford, mais aujourd'hui, j'étais à nouveau avec Gregory. Il voulait peut-être me surveiller. Nous devions aller interroger une femme, tous les deux. Le trajet se fit en silence. Il ne voulait pas trop parler et je ne savais pas quoi dire non plus. J'étais plutôt mal à l'aise à cause de ce qu'il pensait. Je ne voulais pas qu'on en reparle, donc je préférais me taire et faire profil bas. La suspecte habitait Staten Island. Nous arrivâmes devant chez elle et je frappais à la porte. Une femme vint nous ouvrir au bout de quelques minutes. Gregory nous présenta. Je sortis ma plaque pour montrer qu'on était bien du FBI. Le femme avait l'air nerveuse. Elle n'arrêtant pas de regarder Gregory, l'air complétement affolée. Lightman lui dit qu'on allait entrer. Il me fit signe d'entrer dans la maison. Je n'étais pas vraiment rassurée, mais j'entrai. La femme nous laissa passer. Nous étions dans la maison. C'était tout en désordre, chose bizarre pour une femme de ménage. Elle n'avait peut-être pas le temps de le faire chez elle. Lorsque j'entrai plus avant dans la maison, une odeur nauséabonde se dégagea. Je ne savais pas trop ce que c'était, mais c'était horrible. Comment pouvait-elle vivre dans un endroit qui sentait une odeur pareille. Je pensais que ça pouvait être un corps. J'avais déjà senti ce genre d'odeur et les corps en décompositions ou le sang pouvait sentir cette odeur.

Madame, est-ce que l'on peut jeter un coup d’œil à votre maison ?

Bon de toute façon, vu l'odeur, c'était un cadavre qu'on allait trouver et non plus une personne blessée. A mon avis, la personne devait être morte depuis un moment, peut-être son premier meurtre. Les autres victimes n'avaient pas été déplacées, donc le cadavre était sûrement son mari.

Madame, est-ce que nous pourrions parler à votre mari ? Est-il là ? Nous aurions quelques questions à lui poser ?

Je ne savais pas comment elle allait réagir à mes questions. J'avais mon arme tout prêt s'il le fallait. Je n'hésiterais pas à m'en servir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef d'équipe BAU
Mes messages : 58
Inscrit le : 02/07/2012
Age : 24
Mon avatar : Hugh Laurie
© Copyright : LUCIE362
J'habite à : Quantico
Métier/Etudes : Agent spécial du F.B.I.
Age du perso : 46 ans
Je suis : Marié
avatar
Gregory Lightman
MessageSujet: Re: Let us come in ma'am   Mar 29 Jan - 10:40


« ... Let us come in ma'am ... »



- Gregory Lightman
.

.




Ils avaient un profil, peut être qu'il était juste, peut être qu'ils faisaient complètement fausse route, ils devraient le savoir rapidement, en attendant ils n'avaient pas d'autres choix que de suivre les pistes qui s’offraient à eux. Ils étaient partis sur une femme qui exerçait le travail de femme de ménage près des scènes de crimes. Les ménages commençaient généralement tôt dans le matin, avant que les employés ne commencent leur journée de travail. Ça pouvait coller avec la majorité de leurs trois meurtres. Ils avaient demandé à October de leur sortir une liste et ils ne leurs resteraient plus qu'à interroger ces femmes. Un peu plus tôt avec Tragger, ils avaient considéré que l'hypothèse la plus probable était que leur suspect avait été victime de violence et qu'elle cherchait soit à se venger soit à se sentir en sécurité à nouveau en éliminant les "dangers". Il était en route pour interroger une des femmes de la liste dont le mari avait déjà été arrêté pour coups et blessures volontaires. Ça ne valait pas de la violence conjugales, mais pour que la violence conjugale soit reconnu encore fallait-il qu'elle porte plainte. Il allait l'interroger avec Amber. Il était toujours en colère, mais il devait se montrer professionnel et mettre ça de côté pour l'instant. Le trajet jusqu'à Staten Island se fit donc en silence. Gregory s'arrêta juste devant la petite maison. Il laissa Amber frapper à la porte et les présenta dès que la femme ouvrit la porte. Elle avait peur. Il lui demanda son autorisation pour rentrer dans la maison. Elle ne réagit pas et il lui signala qu'ils allaient rentrer. Il fit signe à Amber et il ferma la porte d'entrée. Amber lui demanda son autorisation pour fouiller la maison. La femme tremblait. Il ne savait pas si c'était parce qu'elle était sur le point d'être arrêtée ou parce qu'il lui faisait peur, correspondant à la victimologie. Amber demanda à la femme s'ils pouvaient parler à son mari, s'il était là. Vu l'odeur de la maison, il devait être là, en train de se décomposer depuis quelques jours.

Oh je suis sûr qu'il est là. Par contre il faut croire en l'au delà pour lui parler, pas vrai ? Où est ce que vous avez mis le corps ?

Il se passa une main sur le visage et se tourna vers Amber.

Trouve le cadavre et appelle l'équipe scientifique.

La femme regardait dans toute la maison toujours paniquée

De quoi avez vous peur ? On va trouver le corps de votre mari et vous allez être arrêter, mais ça n'a pas l'air d'être ce qui vous effraie. Qu'est ce qui vous terrifie ?

Amber trouva le corps et il la rejoignit avec leur suspecte qu'il obligea à le suivre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Let us come in ma'am   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let us come in ma'am

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York : F.B.I. ::  :: Staten Island-